championnat départemental minime - cadet

minime
 

Challenge Vélo-cité 2017

 Le comité départemental de cyclisme des Deux-Sèvres a récompensé ses coureurs.
 
    Tout au long de la saison 2017, plusieurs épreuves comptant pour le challenge départemental ont eu lieu.
    Le premier challenge, destiné aux jeunes, comportait 3 épreuves chez les 6 à 12 ans,
6 chez les minimes et 7 chez les cadets. Ce sont 64 jeunes coureurs, venant des différents clubs du département, qui ont participé à ces épreuves.
    Le deuxième challenge était destiné aux pass-cyclistes ainsi qu’aux juniors et aux coureurs de  2ème  et 3ème catégorie, là aussi, les coureurs deux-sèvriens au nombre de 87, ont répondus présents.
    Les trophées ont été remis par Fabrice Roy et son équipe au magasin Vélo-Cité de Bressuire, merci à eux pour ce partenariat.
 
POUSSINS :
1. Matéo ANDRE (VC Châtillon)
2. Axel BABEAU (VC Châtillon)
3. Tituan JOZEAU (VC Châtillon)
 
PUPILLES :
1. Lenny PENNOT (Bressuire AC)
2. Olivia ALLEDRETTI (PSF Niort)
3. Lucie MARCHETTI (PSF Niort)
 
BENJAMINS :
1. Yann PERRON (VC Châtillon)
2. Maxence ANNONIER (PSF Niort)
3. Lilian BERNARD (VC Châtillon)
 
MINIMES :
1. Alexis MERCERON (Bressuire AC)
2. Lucas MAINGUENAUD (PSF Niort)
3. Quentin PARIS (Bressuire AC)
3. Lucas TROGER (PSF Niort)
Handisport : Maxime ANDRE (VC Châtillon)
 
CADETS :
1. Valentin MENARD (Bressuire AC)
2. Mathéo GAILLARD (PSF Niort)
3. Quentin MAHISTRE (PSF Niort)
 
CLUBS :
1. Bressuire AC
2. PSF Niort
3. VC Châtillon
 
PASS'CYCLISME :
D1 : Mickaël AIRAUD (VC Thouars)
D2 : Franck MALINGE (Bressuire AC)
D3 : Stève GABORIT (VC Châtillon)
D4 : Sébastien MARCHAIS (VC Thouars)
 
JUNIORS :
Garçons : 1. Nathan HERVE (VC Châtillon)
Filles : 1. Chloé MENARD (Bressuire AC)
 
2ème CATEGORIE :
1. Cameron AIRAUD (VC Thouars)
 
3ème CATEGORIE :
1. Clément ROUCHER (Bressuire AC)
 

Mises à jour

Pour un accès direct à la page, cliquez sur un des liens ci-dessous :


18/12/2017 : Classements CX Thouars :
 





21/10/2017, Classements coureurs Nouvelle-Aquitaine (saison 2017/2018).



























 

Photos Challenges Vélo-cité 2016

 
 
 
 
 

Podium du championnat départemental cadets

 

Les champions départementaux "route" 2017

Champion minimes : Alexis Merceron (Bressuire AC)
Champion cadets : Alban Bernier (VC Thouars)
Champion 2ème cat : Sylvain Déchereux (VC Thouars)
Champion 3ème cat : Morgan Vallet (PSF Niort)
Champion junior : Nathan Hervé (VC Châtillon)
Champion PC/D1 : Jérémy Béritault (VC Thouars)
Champion PC/D4 : Fabien Goubeau (VC Thouars)
Champion PC/D3 : Romain Robineau (VC Châtillon)
Champion PC/D2 : Jérôme Cogny (Bressuire AC)
 

Podium du championnat départemental minimes

Le BAC tourné vers ses jeunes

Les jeunes du Bressuire AC ont été mis à l’honneur avant une saison au cours de laquelle le club attend beaucoup d’eux, dans une équipe de cadets prometteurs. (photo NR)

La saison de cross a commencé. Mais pour la plupart des sportifs, c’est l’heure de dresser les bilans de la saison écoulée et de commencer la préparation pour la prochaine saison de route.
Pour le Bressuire activités cyclistes (BAC), 2017 a été balayée lors de l’assemblée générale à la salle des fêtes de Saint-Porchaire, avec un bilan plutôt mitigé, notamment chez les seniors, comme l’a expliqué Alain Gabard, le président du club : « Il faut reconnaître que le bilan est moyen cette année pour les coureurs de deuxième catégorie. C’est correct, mais sans plus ! Il y a de moins en moins de courses organisées et la grandeur de la région Nouvelle-Aquitaine pose des problèmes. C’est plus compliqué et cela contribue à la démotivation des coureurs qui vont se concentrer sur d’autres choses que le cyclisme. Malgré tout, l’année a été très encourageante chez les minimes et cadets où nous avons trois jeunes – Valentin Ménard, Alexis Merceron et Benjamin Pasquier – avec un fort potentiel, ce qui devrait nous permettre d’avoir une belle équipe chez les cadets l’an prochain. »
Licences. Elles stagnent à hauteur de 148 pour la saison 2018.
École de vélo. Elle fonctionne toujours parfaitement avec entre trente et quarante enfants présents chaque mercredi sous la houlette de Damien Berthonneau et d’une dizaine de bénévoles pour l’encadrement.
En chiffres. La saison 2017 du BAC, c’est 14 victoires, 26 podiums, 39 places dans les cinq premiers et 110 dans les dix premiers.
Handisport. A la suite de la modification de ses statuts, le BAC va pouvoir s’ouvrir début 2018 au handisport.
Remerciements. A près de 80 ans, Claude Drapeau, présent au BAC depuis 1981, a été chaleureusement remercié au terme d’une saison où il va prendre du recul en n’étant plus dirigeant, mais simplement adhérent.
Dates 2018 à retenir. Galette des rois (7 janvier), lotos (4 février et 14 octobre), journée coursier FFC (11 février), brochure (25 février), stage montagne au Pays Basque (du 22 au 25 février), stage piste jeunes (avril), circuit du Bocage (15 avril), courses à Cirières (27 mai), réunion sur piste (2 juin), randonnée des saveurs (23 septembre).

NR du 30/11/2017
 

L'école de vélo à l'honneur au VC Châtillonnais

(Photo NR)
 
C’est devant une nombreuse assemblée que le Vélo-club châtillonnais a tenu son assemblée générale, samedi dernier en présence de Martine Rinsand, adjointe représentant la mairie de Châtillon et de Patrick Girard représentant le comité d’organisation de Soutiers-la-Viette. Le bilan financier, présenté par Roger Hugonnet montre que la situation financière imposera dans l’avenir une certaine prudence, le fonctionnement cette année ayant entraîné un déficit de 500 € malgré le soutien de la municipalité, du CNDS et des nombreux partenaires. Le Vélo-club continue de donner la priorité aux jeunes dont les effectifs ont encore progressé, 8 jeunes supplémentaires sont inscrits. Le club compte désormais 93 licenciés.
Excellente saison sportive L’année 2017 fut une excellente saison qui a vu la participation des licenciés à 429 courses, toutes catégories confondues. C’est aussi 32 victoires sur les routes de la région et 3 en cyclo-cross. Au compteur des victoires, 4 titres de champions départementaux : Nathan Hervé en junior, Romain Robineau en pass-cyclisme, Maxime Mourot en junior Ufolep et Philippe Hervé en + de 50 ans Ufolep. L’école de vélo, a été mise à l’honneur lors de cette réunion, elle permet au club d’accueillir de jeunes licenciés, très motivés. Durant l’année 2017, un programme d’entrainements soutenus et très suivis, a été mis en place les mercredis et samedis après-midi, également pendant les vacances scolaires, les rendez-vous sont fixés à l’hippodrome à 14 h. Ceci explique sans doute, les nombreux résultats encourageants notés chez les jeunes.
 
NR du 22/11/2017
 
 

Valentin Ménard (Bressuire) dans son jardin

Chez les pupilles le Saumurois Soan Ruesche s'est imposé en solitaire devant un certain Maxence Chavanel, le fils de Sylvain, qui était d'ailleurs au bord de la route pour l'encourager.
 
C'est du côté des routes de Saint-Sauveur et du centre équestre de Bressuire que le Prix des jeunes cyclistes organisé par le Bressuire activités cyclistes (BAC) s'est tenu ce dimanche avec une belle participation, que ce soit du côté des écoles de vélo, des minimes ou des cadets où les différents pelotons étaient conséquents. Plus d'une centaine de jeunes étaient ainsi en lice dans leur catégorie pour s'élancer sur le circuit de 4,300 km assez roulant, mais qui offrait un grand faux-plat faisant mal aux jambes et ramenant vers la ligne d'arrivée. Une difficulté à appréhender pour tout le monde, et après les plus petits de l'école de vélo, c'était au tour des minimes et cadets de partir pour respectivement huit et quinze tours.
Chez les minimes, les coureurs de Civray ont fait la loi en plaçant deux de leurs coureurs sur le podium. La victoire est d'ailleurs revenue à l'un d'entre eux, Fabien Potet, qui devançait le local Alix Merceron intercalé sur la deuxième marche juste devant l'autre Civraisien Louis Lepeculier. Une belle performance malgré tout pour le Bocain. Dans l'épreuve reine, son partenaire de club, Valentin Ménard, avait une petite pancarte dans le dos que ses adversaires auraient bien voulu faire tomber. Il s'y sont d'ailleurs mis à plusieurs, que ce soit les pensionnaires de Civray, Rochefort, Naintré ou Andrezé. Mais voilà, sur un tracé que le Bressuirais connaissait parfaitement, il en fallait plus pour le dissuader d'aller inscrire son nom au palmarès de « son » épreuve. C'est donc en costaud qu'il s'est offert les bouquets du vainqueur devant le Naintréen Antonin Engeammes, et l'Andrézien Maxime Supiot. Tout ce petit monde va désormais pouvoir prendre un peu de repos puisque l'heure de la fin de saison a sonné pour ce qui était, pour certains, la première sortie officielle sous les couleurs de leur club.

Les classements :
> Poussins (1 tour): 1. Matéo André (VC Châtillon); 2. Yann Sauzeau (Poitiers)> Pupilles (2 tours): 1. Soan Ruesche (Saumur); 2. Maxence Chavanel (Châtellerault)> Benjamins (3 tours): 1. Alexandre papin (Saint-Léger); 2. Émilien Bretaudeau (Andrezé)… > Minimes (8 tours): 1. Fabien Potet (Civray); 2. Alix Merceron (Bressuire AC); 3. Louis Lepeculier (Civray); 4. Théo Moreau (VC Châtillon); 5. Dorian Soulard (Angers)> Cadets (15 tours): 1. Valentin Ménard (Bressuire AC); 2. Antonin Engeammes (Naintré); 3. Maxime Supiot (Andrezé); 4. Brice Bouillac (Naintré); 5. Cédric Bessaguet (Rochefort)
 
NR du 04/09/2017
 
 

Le BMX Club Niortais qualifié puissance six !

De gauche à droite: Ugo Lafleur, Melvil Chauvin, Alexis Calle, Nils Verger, Mathys Cochereau, Elliot Pied. - (Photo cor. NR, Pierre Toucheteau)
 
Le renouvellement est en marche au BMX Club Niortais: quatre jeunes pilotes (sur six qualifiés) ont décroché pour la première fois leur billet pour les « France ». Il s'agit de trois benjamins, Mathys Cochereau, Niels Verger et Elliot Pied, ainsi qu'Ugo Lafleur qui lui concourrait chez les cadets (catégorie Cruiser), mais se qualifie de justesse pour la finale nationale.
Ces pilotes benjamins iront le week-end prochain défendre leur chance à Nazelles-Négron (région Centre-Val de Loire) pour le Trophée de France.
Ces bons résultats sont le fruit des conseils d'un entraîneur compétitif, puisque Alexis Calle (catégorie plus de 30 ans) décroche une nouvelle fois une participation pour le championnat national qui se déroulera à Bordeaux du 7 au 9 juillet. Il emmènera avec lui Melvil Chauvin (cadet), récidiviste dans ce genre d'épreuve.
 
NR du 21/06/2017

L'Equipe Cyclisme

Chargement en cours
 

Stage de préparation au France sur le vélodrome de Bressuire

Le groupe des stagiaires réuni sur le vélodrome de Bressuire.
 
Le vélodrome Jacques Augendre de Bressuire est unique en son genre dans les Deux-Sèvres, et ce serait un tort de ne pas profiter de cet outil pédagogique pour former les futurs champions du cyclisme. C'est ce que le comité régional a pensé en mettant en place, samedi, un stage de perfectionnement pour les écoles de cyclisme avec la présence des qualifiés du Poitou-Charentes pour le Trophée de France du jeune cycliste qui se tiendra à Narbonne du 29 juin au 2 juillet. Ils étaient donc douze (six garçons et six filles) venus essentiellement de Charente et Charente-Maritime à s'élancer sur l'ovale… mais pas un Deux-Sévrien en lice!
Quelle anomalie quand on voit la bonne santé des structures telles que Thouars, Châtillon, Niort Saint-Florent ou encore Bressuire!
" Avec les meilleurs jeunes"
De quoi se poser des questions. « La raison est simple, a tenté d'expliquer Gérard Morvan, le président du comité 79 et responsable régional des écoles de vélo qui est le premier désolé de cette situation incongrue. Les clubs n'ont tout simplement pas participé aux différentes manches de sélection! Ce n'est pas faute d'avoir essayé de les faire venir. C'est dommage, car ce vélodrome de Bressuire est un très bel outil prêté aimablement par le Bressuire activités cyclistes et son président, Alain Gabard. On y travaille tout en sécurité, et c'est vraiment merveilleux de pouvoir s'y entraîner. »
Les jeunes présents ont pu s'en rendre compte avant de prendre la route vers cette échéance nationale qui leur proposera des activités aussi variées que la mécanique, le cyclo-cross, un contre-la-montre par équipes de trois, une épreuve sur route menant vers la plage entre 10 et 30 km selon la catégorie d'âge (de pupilles à minimes), et bien évidemment un 300 m départ arrêté. Le tout dans une ambiance très festive avec un défilé, comme sur les grands Tours, des équipes dans les rues de Narbonne qui laissera certainement de bons souvenirs à tous ces jeunes.
Il est donc fâcheux de ne pas avoir de pensionnaire du 79 sur une telle manifestation. Et ce n'est pas l'aspect financier qui est une excuse puisque le comité régional prend tout en charge. « Il y aura les meilleurs jeunes de métropole et d'outre-mer », a rajouté Gérard Morvan. Alors pourquoi pas les Deux-Sèvres… en 2018. Pourtant, le vivier existe.
 
NR du 25/06/2017
 
 

Sa pétition interpelle Laura Flessel

Jules Gellé, jeune lycéen bressuirais de 16 ans, vient de lancer une pétition sur le site internet Change.org intitulée: « Protéger les usagers vulnérables sur la route » et directement adressée à Laura Flessel, nouvelle ministre des Sports du gouvernement français.
Cycliste licencié au Bressuire activités cyclistes (BAC), il a pris cette décision il y a une semaine. « J'en ai eu marre de voir sur mon fil d'actualité Facebook des mauvaises nouvelles concernant des accidents de cyclistes. Le décès récent de Grégoire Somogyi, grand espoir du cyclisme français, qui s'ajoute à une longue liste, a été celui de trop », affirme Jules Gellé.
Relayée par de grands noms du cyclisme français
Coureur en cadets 2e année, il a pour habitude de parcourir 180 km en moyenne pour ses entraînements. « Une partie se passe sur piste au vélodrome Jacques Augendre mais sinon il m'arrive de sortir sur les routes. En groupe de préférence car les voitures font plus attention », indique-t-il.
Dimanche, sa pétition dépassait les 8.500 signatures. A 10.000 contributions, il décidera s'il continue ou pas de la laisser en ligne.
 « J'ai déjà essayé de contacter la ministre des Sports via Twitter et sur l'adresse mail de son ministère mais aucune réponse pour le moment », déclare Jules Gellé qui en appelle désormais aux médias pour faire bouger les choses. Son initiative a déjà trouvé écho sur des sites internet spécialisés en cyclisme et le quotidien national Le Parisien l'a récemment reprise.
Surtout, des grands noms du cyclisme français l'ont relayé sur leurs comptes Twitter
: Yoann Offredo (Team Wanty-Gibert), Jérôme Cousin (Cofidis), Arnaud Démare (Française des Jeux), William Bonnet (FDJ) ou encore le consultant télé François Lamiraud, ancien cycliste sur piste, recordman français de l'heure.
 La pétition est accessible sur:
 
NR du 05/06/2017
 

Cirières, les bonnes jambes de Le Claire

 
 
 
 
Le groupe principal des échapppés qui ont animé une course véritablement écrasée par la chaleur. - (Photo cor. NR, Jérôme Malen)
 
 
 
 
 
La chaleur s’est généreusement invitée aux courses de Cirières. Ce qui n’a pas empêché une course de mouvement favorable finalement à Le Claire.
Pour cette troisième édition des courses cylistes sur Cirières, la chaleur s'était généreusement invitée, ce qui contrastait avec les nuées prises l'année dernière sur un circuit sélectif qui a lui aussi fait son œuvre au fil des kilomètres.
Car le tracé de sept kilomètres à parcourir quinze fois pour les catégries 2, 3 et juniors n'était pas de tout repos. De belles ascensions dignes du Bocage étaient au menu, ce qui a donné des fourmis dans les jambes de certains qui n'ont pas attendu bien longtemps pour prendre la poudre d'escampette.
Dès la première boucle, le futur lauréat, Bryan Le Claire (POC Côte de LUmière) avait décidé de mettre les choses… au clair! « J'ai flingué dès le premier tour pour former un groupe de six coureurs, a-t-il indiqué avant la remise des prix. Ils sont rentrés ensuite à quatre de derrière avant d'en voir deux sauter. Il y a eu une bonne entente dans le groupe, mais alors qu'il restait trois tours à parcourir, j'ai parlé avec Frédéric Cardineau (Naintré), et nous avons accéléré le rythme. »
Une alliance à deux
Une prise d'initiative qui a fait exploser ce groupe d'échappés réduit à six unités et qui a maintenu un écart suffisant sur le reste des troupes. Avec cinquante-six secondes de bonus à l'entame du dernier tour, il ne faisait aucun doute que la victoire allait se jouer dans ce groupe. Mais là, pour rejoindre la ligne au terme d'une ultime montée casse-pattes, personne n'est parvenu à forcer la décision.
Tout s'est donc joué au sprint, et ce n'est qu'à 200 m du but que Le Claire a mis tout le monde d'accord, et haut la main.
Il pouvait savourer dignement et pleinement ce premier succès de la saison, Cardineau puis Etienne Audidier (Châtellerault) venant compléter le podium sur lequel les pensionnaires du Bressuire AC, co-organisateur de l'épreuve avec le comité de fêtes, ne sont pas. Ils ont craqué sur l'accélération combinée de Le Claire et Cardineau qui ont bien mené leur barque.

Cor. NR: Laurent Guicheteau
NR du 29/05/2017
 

TPC 2017 : le rendez-vous est à Bressuire

Le départ du TPC 2017 sera donné au Bocapôle de Bressuire. - (Photo NR, Éric Pollet)
 
Pour son 30ème anniversaire, le TPC s’élancera de Bressuire le 22 août et intégrera des nouveautés. Mais le contre-la-montre devrait encore être décisif.
Hier, à la maison de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Clouet, le directeur du TPC, affichait en tout cas l'enthousiasme d'un jeune homme pour marquer « 30 ans de fête et un anniversaire que nous espérons célébrer de la plus belle des manières cet été », a-t-il ponctué son entrée en matière. La formule "quatre étapes en ligne et un contre-la-montre" sera toujours d'actualité. Cela n'empêche pas les organisateurs d'innover. A commencer par le départ.
Deux chemins de pierre
Si Bressuire a déjà accueilli à cinq reprises le TPC, ce sera la première fois que le peloton s'élancera de Bocapôle. Mais la réelle originalité de cette première étape se situera à quelques encablures de Saintes. Les coureurs passeront, en effet, par le Terrier du Puyrolland où ils devront réussir à faire leur place dans cette montée étroite de 800 m à 6%, avec quelques passages à 10%, avant d'enchaîner par la côte des Plassinauds (800 m à 6%) cinq kilomètres plus loin.
De quoi r
éveiller le peloton avant l'arrivée. Comme le feront les cinq côtes dans les environs de Chasseneuil-sur-Bonnieure lors de la deuxième étape. Et encore plus les deux portions de chemins empierrés (1.100 m et 500 m), autour de Vendeuvre-du-Poitou, qu'emprunteront les coureurs lors de l'étape matinale entre Vouillé et Neuville. Une grande première sur le Tour Poitou-Charentes qui prendra, pour quelques instants, des allures de Tro Bro Léon, la course bretonne aux 22 secteurs de pierre.
 « Ces chemins vont amener de la tension supplémentaire dans le peloton, assurait Sylvain Chavanel, également présent à cette présentation officielle et qui ne va pas tarder à aller repérer ces passages. C'est toujours sympa pour le grand public. Le but est d'apporter des choses nouvelles à l'approche d'un sprint et faire partager un autre spectacle au public car ça ne va pas révolutionner l'étape. »
C'est sûrement l'après-midi que tout se jouera, comme d'habitude, avec le contre-la-montre. Cette fois-ci, il se déroulera entre Mirebeau et Neuville et les spécialistes devraient s'en donner à cœur joie sur un parcours roulant et sans difficultés de 20,6 km pour prendre l'avantage avant la dernière étape entre Roumazières-Loubert et Poitiers. Comme à six reprises lors des dix dernières années quand le vainqueur du chrono fut aussi celui du général.
Si pour son 30e anniversaire le Tour Poitou-Charentes connaît donc quelques évolutions, il n'y aura sans doute pas de révolution…
les étapes
Aucune arrivée dans le département
 Mardi 22 août
1re étape (199,5 km)
: Bocapôle (79) - Saintes (17).
 Mercredi 23 août
2e étape (185,7 km)
: Saint-Savinien-sur-Charente (17) - Roumazières-Loubert (16).
 Jeudi 24 août
3e étape (94,7 km)
: Vouillé (86) - Neuville-du-Poitou (86).
4e étape (clm de 20,6 km)
: Mirebeau (86) - Neuville-du-Poitou (86).
 Vendredi 25 août
5e étape (157,8 km)
: Roumazières-Loubert (16) - Poitiers (86).
 
François Bellot
NR du 20/05/2017